Comment les compagnies en assurance fixent les tarifs


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/valisec/public_html/assuranceautoenligne.org/wp-content/plugins/quick-adsense-reloaded/includes/template-functions.php on line 195

Les critères de tarification

Comment les compagnies d’assurance établissent-elles les tarifs de votre contrat d’assurance ? Le calcul est complexe et spécifique à chaque situation. Les facteurs sont en effet nombreux :

assurance auto prix région tarifsL’âge : les jeunes paieront plus cher, logiquement ; de plus que l’ancienneté du permis avantage naturellement les conducteurs les plus aguerris. A contrario, plus vous vieillissez, plus votre contrat sera cher, les personnes âgées étant considérées plus à risque – les réflexes diminuent, etc.

Les antécédents : le comportement du conducteur et ses précédentes expériences malheureuses sur la route sont retenus dans le calcul, et toute infraction ajoute une pénalité. Et dans cette même logique, vous accumulez des bonus tout au long de votre vie tant que vous faites preuve d’une conduite responsable. Il faut rouler deux ans sans accidents pour revenir à zéro.

Le lieu de résidence : oui, la situation géographique est un critère de poids, et plus vous vous rapprochez d’une grande ville, plus vous devrez payer. A la campagne les prix sont inférieurs, et rouler à Marseille coûte plus cher que Bordeaux, par exemple.

La situation matrimoniale : les assureurs préfèrent les familles. Probablement parce qu’elles sont jugées plus responsables, d’autant plus si vous êtes parents de nombreux enfants – le plus est le mieux.

La profession : un chômeur paie plus qu’un cadre, et un retraité moins que ce même cadre. C’est ce que les analystes ont conclu. La profession – ou au moins la catégorie socioprofessionnelle – est un critère, basé toujours sur les risques potentiels et les statistiques des assureurs.

La couleur du véhicule. Eh oui, vous avez bien lu : les couleurs vives sont plus chères, puisque statistiquement plus susceptibles d’être volées…

Depuis peu le sexe n’est légalement plus un critère pour les tarifs, même s’il est toujours vrai que les femmes ont statistiquement moins d’accidents – les assureurs pourraient donc quand même privilégier les femmes, même si la Cour de Justice européenne a trouvé ce critère discriminant.

La prime est fixée en fonction du modèle du véhicule : une voiture puissante, dont les pièces coûtent cher lors des réparations, sera plus coûteuse à assurer. Le calcul fait la relation entre le poids et la puissance du véhicule – plus elle est légère et puissante, plus la cotisation augmente.

Les options sur la voiture augmentent de même les tarifs selon la logique sans faille que les réparations seront plus compliquées s’il faut réparer tous les équipements de la voiture.

Et enfin, les voitures statistiquement privilégiées par les voleurs sont aussi plus chères à assurer (nous avons vu que les Twingo, Clio et Smart formes actuellement le top 3 dans la catégorie « facile à voler et à revendre »).