Allianz : un groupe géant pour la dernière place du classement


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/valisec/public_html/assuranceautoenligne.org/wp-content/plugins/quick-adsense-reloaded/includes/template-functions.php on line 195

Allianz est un géant du monde des assurances, né en 1890 à Berlin. Il est aujourd’hui le premier assureur européen, devançant même Axa, avec plus de 5 millions de clients en France et 12 milliards d’euros de chiffre d’affaires mondial. Son histoire est mouvementée, principalement pendant la période nazie en Allemagne, dont Allianz fut l’allié – le président d’Allianz, qui affectionnait tout particulièrement l’uniforme, est nommé ministre de l’Économie entre 1933 et 1935. La compagnie assurait aussi certains camps de concentration, et refusait de payer les indemnités dues au titre de l’assurance-vie d’une part de ses clients juifs. Depuis, l’assureur a ouvert ses archives et pratique une politique de la transparence afin d’indemniser toutes les victimes du régime ; la société a aujourd’hui estimé qu’elle avait payé toutes les demandes justifiées. Puis, au cours des années 90, Allianz grandit toujours plus et détrône Axa en 1998. Depuis quelques années le groupe connaît une petite récession. En 2014, le régulateur des assurances infligeait une amende de 50 millions d’euros – la sanction la plus lourde jamais infligée – pour « trop de laxisme pour retrouver les ayants droit des contrats d’assurance-vie non réclamés ». Bref, le groupe est très connu, et comme tous les grands groupes il n’est pas exempt de controverses. Reste que ces controverses ne prouvent en rien que l’assureur soit mauvais. Pour voir cela, regardons plutôt ses contrats et l’avis de ses clients.

Allianz et ses contrats

Les contrats d’assurance auto de l’assureur allemand se déclinent en 5 formules, du Minimum, en passant par le tiers, Tiers Plus, Intermédiaire puis le Tous Risques.

La formule Au Minimum porte bien son nom, et ne prend pas en compte la protection du conducteur (qui n’est que de 250 000 € de toute façon, quand les concurrents montent à 450 000, 1 million voire 1 million 300 000 €). La responsabilité civile et la protection juridique sont là, bien qu’obligatoires. Et pour l’assistance, vous profitez de « l’assistance essentielle », spécifique à cette formule, qui organise et prend en charge pour vous le remorquage et les frais en cas d’accident, d’incendie ou de vol de votre véhicule. En cas de panne cependant, Allianz peut se charger de l’organisation du dépannage, mais les frais restent à votre charge.

La formule au Tiers prend en charge la protection du conducteur (le remboursement des dépenses de santé qui reste à votre charge par exemple), et l’assistance classique : en cas de panne, accident, incendie ou tentative de vol, le dépannage est assuré. En cas de perte et de vol, toutes les solutions pour aider sont disponibles dans la limite de 180€ (taxi, train, nouvelles clés, rapatriement des clés, etc.).

La solution au Tiers Plus prend en plus en compte le bris de glace, et une formule intermédiaire ajoute encore l’assurance vol/incendie.

L’assurance Tous Risques prend en charge les dommages tous accidents – comme toutes les assurances tous risques, qui comptent les accidents dont vous êtes responsables.

Allianz a aussi une option en plus, applicable pour toutes les formules, réservée aux professions libérales, artisans, commerçants et chefs d’entreprise : la prévention permis. Elle permet de couvrir les stages volontaires de récupération de points de permis, et vous permet d’appeler un taxi si vous n’êtes pas en état de conduire (à voir comment vous pourrez justifier cela pour faire marche l’assurance, et si le taxi autorise les passagers alcoolisés…).

Allianz s’est aussi positionnée en avance sur les véhicules « intelligents » en proposant des formules moins chères pour les véhicules semi-automatiques (qui se garent tout seul, régulateur de vitesse avec freinage semi-automatique, freinage d’urgence). La logique est simple : en retirant le comportement à risque des humains, le nombre d’accidents diminue.

Pour trouver toutes les informations utiles et faire un devis en ligne, vous pouvez vous rendre sur cette page

Satisfaction globale

Allianz est bon dernier du classement, 11e sur 11, avec un taux de satisfaction globale de 85.6%, largement inférieur aux autres.

Le contrat

Et dans les contrats, seule la question « compétence, disponibilité et amabilité des conseillers » récolte la note maximale. Les autres, « délais et modalités de résiliation », « montant des indemnisations » et « clarté des contrats » bénéficient de la mention « bien ». Mes garanties supplémentaires sont « moyennes », et le « montant des cotisations » comme « le montant de la franchise » sont jugés « médiocres ».

Les sinistres

Pour la prise en charge globale des sinistres, Allianz est reçoit 86.9% d’avis favorables, deuxième pire note de l’enquête. Et ce même si la simplicité de la déclaration est très bien notée, que le dépannage, expertise et indemnisation sont « bien »noté, comme le montant de l’indemnisation. Mais le montant de la franchise qui n’est pas remboursé est jugé « médiocre ».